Histoire

Notre histoire

Des chicanes de clochers, la lenteur du ministère de l'Éducation, certaines hésitations feront en sorte que si les premiers terrains achetés par la Régionale furent ceux de Ste-Geneviève-de-Batiscan, il faudra quand même attendre dix ans avant d'assister à l'ouverture de sa polyvalente. Elle sera la sixième et dernière polyvalente de la Régionale des Vieilles-forges. En 1970, en dépit de protestations de Commissaires, le ministère parle de la construction d'une polyvalente d'une capacité de 700 élèves plutôt que de 1300 élèves.

Sous la pluie, on procédera à la première pelletée de terre en présence d'une cinquantaine de personnes. Ce fut dans la salle paroissiale que les discours eurent lieu et que l'on dévoilà la maquette de la future école secondaire. Elle sera contruite au coût de 2 724 000$. Deux ans plus tard, les services de l'équipement de la Régionale parleront plutôt de 3 624 065$. L'école recevra des élèves de Ste-Geneviève, Ste-Anne-de-la-Pérade, Batiscan, St-Prosper, St-Stanislas, St-Narcisse et St-Luc-de-Vincenne.

Les travaux allèrent bon train. Au cours du mois de juin ce fut le terrassement, à la fin de juillet le ciment fut coulé, puis à la fin d'août la structure primaire de l'école était achevée. À l'automne et durant l'hiver les ouvriers s'affairèrent à l'intérieur, cependant qu'au printemps suivant d'autres ouviiers furent requis pour l'électricité et les travaux de finition ainsi que la mise en place de l'ameublement. Le tout fut, quant à l'essentiel, prêt pour l'entrée des élèves qui eut lieu dans les premiers jours de septembre. Environ 930 élèves avaient été inscrit. Les groupes de 3e, 4e et 5e secondaire furent invités à entrer le mercredi 3 septembre, celui du 2e secondaire le lundi 8 septembre et celui du 1er secondaire le lendemain. L'école avait été construite pour 700 élèves car on prévoyait déjà une baisse de clientèle dans les année 80. Voilà pourquoi des locaux préfabriqués avaient été installés à l'arrière de l'école pour absorber le surplus d'élèves.

Nos directeur et directrice en 1975 à aujourd'hui.

Raoul Gagnon (1975-1981)

Jacques Dessureault (1981-1984)

Serge Morin (1984-1990)

René Marcil (1990-2000)

Pierre Jacob (2000-2007)

Johanne Alarie (2007-2010)

Jean-Pierre Bordeleau (2010- …)

Le 18 janvier 1984, le Conseil des Commissaires avait autorisé le directeur à soumettre un nouveau nom pour l'ancienne appellation de Polyvalente Ste-Geneviève-de-Batiscan. Une consultation générale fut faite. Un comité composé de dix personnes se chargea de la tâche délicate de choisir parmis toutes les suggestions du milieu scolaire. Le 30 mai 1984, le Conseil des Commissaires ratifia le choix du Comité et ce fut  le 2 juin, lors du grand gala "Méritas" que Monsieur Jacques Dessureault dévoila le nouveau nom de l'ancienne polyvalente : École secondaire Le Tremplin.

École secondaire